Dissolution et bilan

Madame, Monsieur, Amis du Mali

Décidément, il me semble que quand je vous écris ,les nouvelles ne sont pas meilleures une fois que l’autre. Maintenant que le covid semble s’éloigner, le spectre d’une guerre plane au dessus de nos têtes. J’espère malgré tout que vous allez bien.

La situation pour nos amis Maliens est toujours très difficile, le pays a été mis sous embargo par la cedeao (communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest) suite au non respect par le gouvernement provisoire des conditions demandées. Une de ces conditions était la mise en place d’élections démocratiques…Et ce jour nous apprenons que les médias français sont interdits de diffusion. Le gouvernement voudrait éliminer la démocratie qu’il ne s’y prendrait pas autrement… La sécurité est toujours aléatoire et de nombreuses écoles sont fermées.

Comme vous le savez l’asbl D’une main à l’Autre se termine. Ci dessous un petit récapitulatif des projets réalisés sur ces 17 années de fonctionnement au Mali :

Près de 340.000€ ont été utilisés sur place , principalement pour fournir

-un accès à l’eau par la construction d’un puits à grand diamètre, de plusieurs forages et /ou équipement et réalisation de digue . Ces projets tiennent toujours la route et vont même être améliorés par le renforcement d’une digue existante et la construction d’une nouvelle digue sur le Yamé( cours d’eau de Bandiagara) afin d’augmenter la rétention d’eau pour affronter la période sèche. En effet, une partie de l’argent restant en caisse a servi à payer le nécessaire pour la réalisation de ces ouvrages par les bénéficiaires eux -mêmes, à savoir les maraîchers qui pourront ainsi prolonger d’autant la période de culture.

-l’accès à l’éducation par le parrainage d’élèves, l’implantation d’une école dans un village Peul,la fourniture de matériel scolaire,l’implantation d’une bibliothèque publique…( suite aux événements actuels, l’école dans le village Peul a été vandalisée ,le village vidé de ses habitants et la bibliothèque n’existe plus).

-un accès aux soins de santé de base ( infirmerie, coffres pharmacie, payement de soins et fourniture de médicaments et produits pharmaceutiques …), et la participation à la construction d’un centre de santé à Bandiagara et à son équipement . Celui ci fonctionne depuis maintenant 3 ans.

-Et sans doute celui ou devrais je plutôt dire, celle qui nous tient le plus à coeur , Ambaga découverte alors qu’elle avait une quinzaine de jours et qu’elle pesait à peine 1,2 kilo suite au décès de sa mère. Elle a plus de 7 ans maintenant et est une petite fille pétillante de vie qui comme tant d’autres enfants dans ces circonstances insécuritaires espère que demain sera meilleur !

-Depuis 2018, plus de 30 tonnes de riz ou de mil ont été distribués à cette population en souffrance ainsi que des moustiquaires et des nattes . Différents micro crédits ont été financés.

Le solde de l’argent a été utilisé pour une dernière distribution de céréales .

Quelques dons ont été aussi fait en Belgique pour répondre à des problèmes précis.

Encore une fois,amis du Mali, bénévoles, donateurs, recevez nos remerciements pour votre soutien car sans vous, la plupart de ces projets n’auraient pu voir le jour.

Marie-Rose Dodion

Au nom de l‘asbl D’une main à l’Autre- ASBL en liquidation