Décembre 2019

Tout d’abord, permettez moi de vous présenter au nom de l’asbl D’une main à l’Autre de bonnes fêtes en cette fin d’année 2019. Il ne me semble pas si loin le temps où l’on craignait le passage à l’an 2000. Mais le temps passe….donc, profitez en pour vivre vos envies à fond, profitez de votre famille et de vos amis et que 2020 vous procure santé, paix et bons moments à partager avec les vôtres.


Concernant le Mali, bonnes et mauvaises nouvelles se mélangent pour clôturer cette année 2019. L’insécurité continue de dominer notre région de cœur et personne ne sait dire comment la situation va évoluer. Le chef de village d’Ourougondo ayant été égorgé en août passé, le village a été déserté. Suite à cela, l’école ,et par la même occasion , notre maison , a été vandalisée. Qu’est il advenu de cette population Peulh, difficile à dire….je dois vous avouer qu’il m’est difficile actuellement de participer à des distributions alimentaires au nom de l’asbl à Bandiagara car je pense souvent à nos amis Peul livrés à eux mêmes…ou pas. Aux dires de certains, il y aurait parmi eux des complices des djihadistes . Rumeurs, vérité???….De toute façon , dans une région livrée à elle-même et ou les autorités sont trop peu présentes, l’insécurité ne peut que grandir.


Au niveau projet, le container de 60 m³ de matériel médical obtenu grâce au Rotary Hannut Waremme et HSF ( Hôpital Sans Frontière) a enfin été expédié au Mali en cette fin décembre. La lenteur n’est pas l’apanage de l’Afrique. Il devrait équiper le centre de santé à Bandiagara dont la construction s’est achevée en juin passé. Lits, tables de nuit, fauteuils, tables d’examen, matériel pour salle d’opération , appareil d’échographie, climatiseurs pour le laboratoire, bref , de quoi améliorer le confort des patients et le travail du médecin et du personnel soignant. En aidant ce centre de santé , nous essayons d’apporter un peu de soulagement à cette population qui est bien malmenée actuellement. Entre la peur du lendemain et les déplacés qui sont nombreux en ville, la vie est bien compliquée. Les frais d’envoi du container ont été couvert par les bénéfices de la journée Couleurs d’Afrique du mois de septembre et les frais à payer à HSF ont été réglés par le Rotary Hannut Waremme. Encore merci à vous tous de votre participation.


Les élèves parrainés qui poursuivent leurs études à Bandiagara ont pu bénéficier de l’aide habituelle au moment de la rentrée scolaire.


Si les grandes cultures sont très difficiles dans la région de Bandiagara du fait de l’insécurité, les maraîchers peuvent travailler car la digue érigée en 2015-2016 retient beaucoup d’eau actuellement dans le Yamé . L’asbl va d’ailleurs fournir des arrosoirs pour les épauler dans ce travail.


Nous avons pu passer ces vacances de Noël avec Fatoum et Ambaga. Il y avait 9 mois que nous ne nous étions plus vues. Les retrouvailles ont été émouvantes. Espérons que les prochains moments à partager soient plus présents en cette année nouvelle. Et que la paix accompagne cette population devenue un peu la nôtre.
Encore une fois, merci pour votre soutien à nos projets, car sans vous, rien ne serait possible. Meilleurs vœux pour l’année nouvelle.

 

Marie-Rose
Pour l’asbl D’une main à l’Autre.