AGR

Une formation à la confection de sièges en corde a par exemple été offerte à une association d'handicapés de Bandiagara.

En association avec nos partenaires sur place, différentes aides ont été apportées dans des villages ou à des associations afin de commencer des AGR (activités génératrices de revenus).

 

Pour répondre à des demandes bien précises, des formations ont été organisées, des micro-crédits ont pu être octroyés afin d'aider les bénéficiaires à démarrer ces projets sur de bonnes bases. Le but premier de notre asbl étant de rendre ces bénéficiaires indépendants de notre aide.

 

 

Ada a pu bénéficier, il y a quelques années, du placement d'un petit frigo solaire à Ourougondo. Depuis, son commerce de lait s'est intensifié, elle s'est installée en location en ville, s'est achetée un grand frigo et travaille énormément .

 

Elle fait vivre sa famille de base tous les jours et sa famille agrandie en cas de difficultés ( maladies, événements importants, mariage, baptême, décès...ce qui est donc fréquent dans ce pays!)

 

Marcel a laissé lors de son dernier séjour sa moto à son frère afin qu'il puisse aller récolter le lait dans certains villages aux alentours . Sans cela, c'était encore Ada qui devait tôt le matin aller à pieds le chercher.

 

 

 

Une formation en couture a été offerte à 4 jeunes femmes du village d' Antaba. 4 semaines de formation pour apprendre à confectionner des poupées organisées par notre partenaire, Ya-G-Tu, et financées par l'asbl ainsi que le matériel et les fournitures nécessaires à la réalisation de poupées chiffon. L'asbl s'est en outre engagée à acheter les réalisations afin de les faire connaitre en Belgique.

 

 

À Bandiagara, la réalisation de la diguette dans le Yamé, pour laquelle l'asbl " D'une main à l'Autre" a payé 3 tonnes de ciment et qui a été réalisée par les maraîchers eux mêmes, sous les instructions d'un technicien, a été un succès. Ils sont descendus à certains endroits du cours d'eau jusqu'à 170 cms de profondeur pour poser la digue sur la roche et construire ainsi un petit barrage. qui permet aujourd'hui de réaliser plusieurs cycles de cultures (2 à 3, contre 1 à 2 auparavant quand tout allait bien).

 

Vu les résultats prometteurs de cette diguette, il a été décidé en mars 2016, de refinancer 3 tonnes de ciment ainsi que le produit pour fixer le ciment. Le travail est actuellement en cours. Les 45 maraîchers sont très heureux.

En mars 2015, nous avons rencontré Mme Malado Karembé, de la société coopérative "Guiribolomo".

 

Nous n'avions plus l'intention d'étendre les actions de l'asbl mais nous avons été conquis par son projet de transformation de produits locaux et surtout par ses demandes raisonnables.

 

Courant du second semestre 2016, une formation à la transformation de produits alimentaires ainsi qu'une formation à la commercialisation et au marketing seront dispensées à un groupe de femmes.

Pour les projets au Mali

 

Faites un don

 

BE02 7512 0206 0740

Vos dons de 40 € et plus versés à l'ASBL sont déductibles fiscalement.

Une attestation est fournie sur base de vos versements.

 

Faites un don